Quels bois de chauffage choisir ? Les experts ont enfin tranchés

La sélection du bois de peut souvent être fait sans forcément réfléchir au rendement.Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils pour choisir des combustibles de qualité et optimiser les performances de votre système de chauffage au bois.

Les critères de qualité d'un combustible

La qualité d'un combustible dépend de plusieurs facteurs : la valeur calorifique de son essence, son taux d'humidité, sa taille et son origine. On classe ces essences en trois groupes, du plus haut au plus bas pouvoir calorifique :

– Chêne, charme, hêtre, frêne, orme et érable offrent la meilleure efficacité : 2 000 kWh par mètre cube apparent.
– Châtaignier, acacia et arbres fruitiers ont une bonne valeur calorifique : 1 700 kWh par mètre cube apparent.
– En revanche, évitez les conifères et certains feuillus qui ont un faible pouvoir calorifique : seulement 600 kWh par mètre cube apparent.

Les alternatives au bois traditionnel

Il existe d'autres combustibles que le bois de chauffage traditionnel, tels que les bûches densifiées pour cheminées et poêles à bois et les granulés destinés aux appareils spécifiques.

Bûches densifiées

Aussi appelées briquettes ou bûches compressées, les bûches densifiées ont une très haute valeur calorifique : 4 600 kWh par tonne.

    • Pellets

Tout comme les bûches densifiées, les pellets sont fabriqués à partir de sciure compressée. Leur composition est 100 % naturelle : aucune substance chimique n'est ajoutée; c'est la lignine qui assure la cohésion.

Le taux d'humidité du bois

Évitez les bois de classe H2 ayant un taux d'humidité supérieur à 20%. Ces bois ont plusieurs inconvénients :

– Ils brûlent mal
– Ils polluent l'air
– Ils encrassent l'appareil et le conduit de fumée
– Ils produisent jusqu'à deux fois moins de chaleur que le bois sec car une partie des calories est perdue en vapeur d'eau

Notre article sur :  Maison : 3 idées d'utilisation du bois pour vos aménagements intérieurs

Si vous devez utiliser votre bois rapidement, préférez des bois de classe H1 avec un taux d'humidité inférieur à 20%. En revanche, si vous pouvez stocker votre bois pendant deux ans dans de bonnes conditions, il peut être intéressant d'acheter du bois de classe H2 qui est moins cher.

Pour savoir si un morceau de bois est sec ou non, vous pouvez :

– Vérifier son taux d'humidité avec un testeur dédié
– Repérer des indices visuels : les extrémités du bois sec sont grisonnantes avec de petites fissures
– Utiliser la date de coupe du bois comme référence : si le bois a été coupé en hiver, il est moins saturé de sève et donc plus sec.

La taille du bois

Assurez-vous de choisir des bûches légèrement plus courtes que le foyer de votre cheminée ou poêle à bois pour garantir une combustion optimale. Plus les bûches sont courtes, plus elles coûtent cher, car elles nécessitent plus de travail de coupe pour les professionnels. Si vous êtes prêt à couper et fendre le bois vous-même, vous pouvez les acheter en longueurs de 1 ou 2 mètres et les trouver à des prix plus avantageux.

L'origine du bois

Il est crucial d'utiliser du bois de chauffage et non du bois de récupération, comme des caisses, du bois traité ou du bois flotté trouvé sur les plages. Ce bois « contaminé » n'est pas recommandé car il peut contenir des produits chimiques et des substances corrosives qui libèrent des éléments toxiques lorsqu'ils sont brûlés et encrasser l'appareil.

Notre article sur :  Décoration de bureau à domicile : créez un espace de travail productif et inspirant

Pour être sûr de la qualité de votre bois, approvisionnez-vous auprès de professionnels et choisissez des bûches ou granulés certifiés :

– NF Bois de chauffage
– PEFC
– NF granulés biocombustibles
– Din plus

Ces certifications offrent des garanties sur :

– La nature du bois
– Son taux d'humidité
– Sa valeur calorifique

Idéalement, privilégiez les bois de votre région issus de sources responsables.

Le prix du bois de chauffage varie selon :

– Le type de bois
– La taille des bûches
– Le taux d'humidité
– La région
– Le vendeur
– La date de commande : il est moins cher au printemps qu'en hiver lorsque la demande est plus élevée

En moyenne, comptez entre 70 et 90 € par mètre cube apparent pour des bûches de chêne ou de charme coupées en longueurs de 50 cm et livrées.

Pour préserver la qualité de votre bois de chauffage, veillez à bien le stocker. Enfin, sachez que le bois fendu sèche mieux et brûle mieux.

Laisser un commentaire