Les échafaudages : des installations qui demandent une expertise pointue

Dans le secteur de la construction, il existe différents équipements pour réaliser des travaux délicats comme les travaux en hauteur ou les ravalements de façade. L'échafaudage en est l'un des plus utilisés, non seulement en raison de sa polyvalence mais aussi pour des raisons de sécurité. Ils sont utiles tant sur les chantiers d'envergure que sur les moins importants. Les échafaudages sont constitués de plateformes (ou de passerelles) soutenues par une solide charpente qui peut être en bois ou en acier. Bien qu'indispensables à l'accomplissement de certaines tâches, ces équipements ne sont pas sans danger. Découvrez-en un peu plus sur ce qu'implique l'utilisation des échafaudages.

Les échafaudages sont des installations risquées, qui peuvent être dangereuses

Qu'ils soient fixes ou mobiles, le principal intérêt des échafaudages est la sécurité qu'ils offrent aux travailleurs. Ils permettent à ces derniers de monter, descendre et déplacer leurs outils, facilement et sans crainte. Mais en dépit de cet intérêt, il est essentiel que les échafaudages demeurent des équipements assez sensibles. Ainsi, et quelle que soit l'importance des travaux à réaliser, leur utilisation doit faire l'objet d'une attention particulière. Faut-il le rappeler, les échafaudages sont des dispositifs imposants et complexes, composés de différents éléments importants à assembler. C'est d'ailleurs pour faciliter cette tâche que les constructeurs accompagnent l'équipement, d'une notice et des consignes de sécurité appropriées.

Celles-ci doivent servir non seulement au moment du montage du dispositif, mais également toute la durée du chantier. Un échafaudage est composé d'éléments verticaux et horizontaux ; au moment de son assemblage, il est indispensable de veiller à la stabilité et à la solidité de l'ensemble. Sur un chantier, l'utilisation d'un échafaudage (quelle que soit sa taille) expose ses utilisateurs et d'autres personnes, à des risques non négligeables. Ainsi, les risques de chute, d'électrocution, de renversement ou d'effondrement de l'équipement sont très présents. Ajoutons à cela, le poids supplémentaire que constitueront les outils et le matériel à transporter sur l'échafaudage, ainsi que certaines contraintes liées à l‘environnement du site de construction.

De fait, l'utilisation d'un échafaudage doit être adoptée en prenant en compte la protection des travailleurs sur le chantier, mais aussi celle de toute personne qui se déplace aux alentours du chantier. En raison donc du risque que peut représenter cet équipement, et conformément à la loi, son installation doit être obligatoirement confiée à un spécialiste du montage et démontage des échafaudages. Ainsi, comme l'explique le site www.defialtitudeechafaudage.fr, des professionnels vous offrent leur expertise dans l'installation de ces équipements sensibles.

Notre article sur :  Quel matériau utiliser pour accumuler la chaleur ?

Echafaudages

Dans quel contexte peut-on installer des échafaudages sur une façade ?

Les échafaudages sont utilisés tout particulièrement sur les chantiers de BTP. Plus précisément, ils sont adaptés pour des travaux en hauteur. Ils permettent ainsi d'atteindre des niveaux et endroits difficiles d'accès. En général, on utilise un échafaudage de façade pour tous les travaux qui doivent se faire en façade, à plus de 3 mètres de haut. Les ravalements de façade sont parmi les principaux travaux pour lesquels l'échafaudage est essentiel. En outre, l'échafaudage peut être installé pour :

  • appliquer de la peinture sur une façade,
  • réaliser un nettoyage,
  • les travaux sur les toitures,
  • la pose de fenêtres en hauteur,
  • ou encore une par l'extérieur.

Notons, par ailleurs, que le choix de l'échafaudage varie en fonction de la situation. Ainsi, un échafaudage mobile peut être plus adapté à un projet à court terme ou si le projet concerne différents niveaux d'un bâtiment, tandis que vous pouvez installer un équipement fixe pour un projet à long terme.

Combien coûte la pose d'échafaudages ?

Si vous devez poser un échafaudage, sachez que le budget à prévoir peut varier en fonction de certains éléments. Ainsi que nous l'avons mentionné plus haut, il est souhaitable de faire appel à un professionnel pour la pose. Cela vous fera sans doute gagner plus de temps qu'une formation de vos équipes sur le sujet. Si vous faites appel à un spécialiste pour la pose, le prix de cette prestation varie également d'un professionnel à un autre, ou d'une zone géographique à une autre. Ici, le tarif de la pose d'échafaudage est fixé au m². Il peut ainsi varier de 20 à 50 euros par m².

En outre, on distingue différents types d'échafaudages (fixes et roulants). Bien évidemment, les prix diffèrent selon la nature de l'équipement (tailles, en bois ou en acier). Ceci représente un facteur déterminant pour évaluer le coût de la pose du dispositif. Notons ensuite que vous pouvez opter pour la location de cet équipement ou son achat. Si vous choisissez d'acheter votre échafaudage, sachez qu'en fonction du type choisi, vous pouvez dépenser jusqu'à plus de 2000 euros. Vous avez un projet de court terme et préférez plutôt louer un échafaudage ? Cela vous coûtera quelques centaines d'euros la journée (environ 200).

Notre article sur :  Quelles sont les propriétés des isolants synthétiques ?

Echafaudages

Peut-on installer des échafaudages sans autorisation ?

Que vous travailliez sur un chantier de construction ou de rénovation, sachez que les travaux en hauteur sont bien encadrés par la loi. Rappelons que les échafaudages sont des dispositifs relativement imposants. Ainsi, il existe une réglementation bien précise en ce qui concerne leur utilisation. En effet, dans certains cas, vous devez faire une déclaration préalable. De fait, si vous souhaitez installer un échafaudage sur un chantier s'étendant sur un espace public, vous avez l'obligation de demander une autorisation de voirie auprès de l'autorité (maire, préfet). À cette autorisation est associée une taxe dite d'occupation dont vous devez vous acquitter.

Il est important de préciser que l'autorisation de voirie est limitée dans le temps. Vous devez donc respecter ce dernier au risque de payer des frais supplémentaires. Dans tous les cas, il est préférable de demander votre autorisation bien en avance par rapport au démarrage de vos travaux. Ce document est indispensable pour démarrer vos travaux. Idéalement, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de la mairie, sur les règles concernant l'installation d'échafaudage dans la commune. Ajoutons que si votre échafaudage touche un terrain voisin, vous devez également obtenir une autorisation du propriétaire dudit terrain. Si vous utilisez des échafaudages sur votre chantier, gardez à l‘esprit que des inspections peuvent être réalisées par les autorités, afin de s'assurer du bon état des équipements ou de leur utilisation optimale.