Les avantages et les inconvénients d’avoir du parquet chez soi

En termes de revêtements de sol, on a toujours l'embarras du choix. Certains préfèrent la chaleur de la moquette, tandis que d'autres apprécient la fraîcheur de la pierre ou des carreaux. Le parquet est un choix de plus en plus plébiscité pour ceux qui souhaitent obtenir un rendu unique et élégant. Il est constitué de petits morceaux de bois agencés de différentes manières pour offrir des motifs complexes. Mais l'esthétique n'est pas le seul atout du parquet. Nous vous présentons ici les avantages de ce revêtement, mais aussi ses limites.

Les nombreux avantages du parquet dans votre maison

Le parquet se distingue avant tout par sa durabilité et sa longévité. Il est en effet fabriqué à partir de bois durs et présente une grande résistance au trafic intense. De plus, il ne craint pas les rayures ou les chocs, ce qui en fait un choix parfait pour les maisons avec des enfants ou des animaux domestiques. Il peut dès lors durer de nombreuses années, sans montrer des signes d'usure, à condition d'être bien entretenu. Beaucoup apprécient d'ailleurs la résistance du parquet vieilli qui est une déclinaison très tendance.

Aussi, le bois qui compose le parquet est un bon isolant thermique qui intervient dans l'hygrométrie de la pièce. Il dispose en outre de propriétés acoustiques qui lui permettent d'absorber les sons et d'améliorer l'acoustique du logement.

Le succès du parquet est également justifié par son esthétique et sa souplesse d'aménagement. Il est en effet proposé en une large gamme de couleurs et de motifs, vous permettant de choisir un design qui s'harmonise avec votre intérieur. De plus, ce revêtement est polyvalent et peut être utilisé dans différentes pièces de la maison.

Quels sont les inconvénients du parquet dans un intérieur ?

En dépit de son charme, le parquet présente quelques limites qu'il convient de souligner. La qualité a un prix et cela est aussi valable pour ce revêtement de sol. Vous pouvez opter pour un parquet flottant ou contrecollé à partir d'environ 20 euros le m2. Cependant, si vous rêvez d'un magnifique parquet massif, vous devrez débourser près de 150 euros par mètre carré.

Notre article sur :  Comment décorer les murs de son salon ?

Aussi, contrairement aux idées reçues, la pose du parquet n'est pas à la portée de tous. Et pour cause, il y a des règles à suivre et des notions à considérer. Par exemple, les pertes relatives à la découpe sont inévitables. En conséquence, une marge de 15 à 20 % doit être prévue pour avoir assez de lames. Après l'achat, il est conseillé de laisser le revêtement s'adapter à son environnement. L'idée est donc de placer les lames dans la pièce de destination et attendre au moins 48 heures avant d'entamer la pose.

parquet

Notez également que le parquet a tendance à se dilater avec le temps. Vous devez donc laisser une marge de 5 à 8 mm par rapport aux joints et aux obstacles. Si cette marge n'est pas respectée, le parquet va se déformer. Il ne s'agit là que de quelques éléments de base à considérer. Le plus simple est de recourir aux services d'un professionnel.

Comment soigner et entretenir votre parquet ?

Pour éviter de rayer le parquet, dépoussiérez-le à l'aide d'un aspirateur doté d'une brosse douce, en insistant sur les joints. Ensuite, vous pouvez le nettoyer avec un produit non irritant à base d'huile de lin. Pour les parquets vitrifiés, utilisez régulièrement de la cire métallique pour renforcer le vernis, lui redonner de l'éclat et améliorer sa résistance. Concernant les parquets non vitrifiés, il faudra lustrer deux fois par an et polir à l'aide d'un chiffon de laine. Certaines essences comme le châtaignier massif ou le chêne requièrent l'utilisation de la cire d'abeille à l'ancienne.

Astuce : pour masquer les rayures sur votre parquet, nous vous conseillons de mélanger une petite quantité de cire avec du cirage brun. Frottez ensuite vigoureusement le revêtement.

Notre article sur :  Maison : 3 idées d'utilisation du bois pour vos aménagements intérieurs

Conseils pour choisir le bon type de parquet pour votre maison

La taille de la pièce influencera grandement le choix du parquet. Le parquet contrecollé convient aux grandes pièces et aux pièces avec un écart de température. Prenez aussi en compte l'essence de bois du revêtement. Outre vos préférences pour les couleurs brunes ou claires, le choix dépend aussi de la pièce de destination et de son utilisation. Les parquets en chêne sont parfaits pour les salons et les chambres à coucher. Pour les pièces humides, nous vous conseillons de choisir du bois exotique à l'image du teck, de l'acajou, du merbau et du kempas.

Enfin, la pose du parquet est un critère déterminant de choix. On distingue la pose collée qui prend plus de temps, mais offre une meilleure acoustique. Elle convient particulièrement aux sols disposant d'un et est obligatoire pour un parquet massif. Quant à la pose flottante, elle est plus simple, rapide et économique.

Le parquet est un excellent choix pour obtenir un revêtement de sol élégant et polyvalent. Durable, esthétique et facile à entretenir, il ajoutera de la valeur à votre intérieur et vous accompagnera pendant de nombreuses années.