LES MÉTIERS À L’HORIZON 2022

Metiers verts emploi 794531

Départs en fin de carrière et créations d’emploi se conjugueront différemment selon les métiers : les résultats du scénario central 

Analysés à travers une nomenclature de 87 familles professionnelles, plusieurs groupes de métiers se dégagent. Certains métiers conjugueront de fortes créations d’emploi et des départs en fin de carrière importants (métiers d’assistance aux personnes notamment), cequi générera de nombreux postes à pourvoir. D’autres, au contraire, pourraient connaître des pertes nettes d’emploi, conjuguées à des départs en fins de carrière plus ou moins importants, tels les ouvriers de l’industrie, les agriculteurs ou les employés administratifs de la fonction publique.

Forte dynamique des métiers de soins et d’aide aux personnes fragiles associée à de nombreux départs en fin de carrière.

De fortes créations d’emploi dans les métiers les plus qualifiés,des départs en fin de carrière plus différenciés.

Entre 2012 et 2022, les métiers très qualifiés seront également parmi les plus gros créateurs nets d’emploi, à quelques nuances près, les emplois les plus qualifiés occupant une part croissante de l’emploi. Ainsi la croissance des métiers de cadres serait presque deux fois plus forte que celle de l’ensemble des métiers (+1,2 % chaque année contre +0,7 %). Dans la plupart des cas, ces métiers auront également une forte proportion de postes à pourvoir entre 2012 et 2022. 

Les métiers qualifiés du bâtiment, des transports et de la logistique devraient se développer dans une perspective environnementale.

À l’horizon 2022, les créations d’emploi dans les métiers du transport et de la logistique pourraient être limitées par l’augmentation du prix de l’énergie. Au sein de ce domaine professionnel, la croissance du nombre de postes à pourvoir devrait être plus élevée pour les métiers les plus qualifiés tels que les agents d’exploitation de transports ou les cadres des
transports, de la logistique et navigants de l’aviation, tout en restant inférieure à l’évolution attendue pour d’autres métiers de cadres.

BÂTIMENT

Dans le domaine du bâtiment et des travaux publics, les architectes et cadres, les techniciens et agents de maîtrise et, dans une moindre mesure, les ouvriers qualifiés devraient continuer de bénéficier de créations d’emploi à l’horizon 2022. Favorisées par l’augmentation du nombre des ménages, par la rénovation et l’adaptation du parc de logements au vieillissement de la population et à la dépendance et par le développement des normes règlementaires et environnementales, les créations seraient cependant moins nombreuses que lors de la décennie précédente en raison d’une croissance économique moins forte. Les ouvriers qualifiés du second œuvre (plombiers, électriciens, peintres, menuisiers, etc.), dont plus du tiers sont à leur compte, devraient quant à eux être concernés par des taux de départs en fin de carrière relativement importants, supérieurs à 2,6 % en moyenne chaque année


 

 


.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/04/2016