Le marché de la sous-traitance

Selon une étude de l'Insee, en 2014, 61 % des entreprises des secteurs marchands, hors agriculture et finance, ont eu recours à la sous-traitance, pour un montant de 314 milliards d’euros. Cette pratique concerne toutes les tailles d’entreprise et tous les secteurs d’activité. Les services et l’industrie sont les premiers donneurs d’ordres en montant, mais les transports et la construction sont ceux qui sous-traitent le plus, proportionnellement à leur production. Au total, ce taux de sous-traitance s’est stabilisé à 13,5 % depuis 2009, après avoir crû de près d’un point entre 2004 et 2007.

  • Les microentreprises recourent en majorité à la sous-traitance

​Cette pratique concerne toutes les catégories d’entreprises : 54 % des microentreprises, autour de 72 % des autres petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et 62 % des grandes entreprises. Elle est très courante dans la construction, l'industrie et les transports, où trois entreprises sur quatre y ont recours en 2014. 

Figure 1

  • Un taux de sous-traitance plus élevé dans les transports

Les transports et la construction sont les deux secteurs, qui, proportionnellement à leur production, sous-traitent le plus (23 % et 21 % contre 14 % en moyenne.

Figure2

L'enquête complète sur le site de L'INSEE►http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=if67

Ajouter un commentaire