L’emploi dans les très petites entreprises fin 2016

L’emploi dans les très petites entreprises fin 2016

Les entreprises de 1 à 9 salariés regroupent 20 % de l’emploi salarié concurrentiel (hors agriculture), soit 3 millions de salariés au 31 décembre 2016. Elles emploient en moyenne 3 salariés, mais plus d’un tiers d’entre elles ne compte qu’un seul salarié. Plus des trois quarts des salariés des très petites entreprises (TPE) travaillent dans le tertiaire, les salariés restants se partagent entre les secteurs de la construction et de l’industrie, où se concentrent les entreprises artisanales. 39 % des salariés des TPE sont employés dans une entreprise de l’artisanat.

Sans titre png 10

Les TPE recourent davantage au temps partiel, au contrat à durée déterminée (CDD) et aux contrats aidés par l’État que les entreprises de 10 salariés ou plus : 28,0 % des salariés des TPE travaillent à temps partiel, 13,1 % sont en CDD et 7,4 % bénéficient d’un emploi aidé, dont 75 % dans le cadre d’une formation en alternance (apprentissage, contrat de professionnalisation).

Sans titre png13

La durée hebdomadaire collective moyenne de travail dans les TPE est de 36,3 heures pour les salariés à temps complet (hors forfait). Les salariés au forfait jours représentent 2,2 % de l’ensemble des salariés des TPE.

Les femmes représentent près de la moitié des salariés des TPE. Elles sont moins présentes dans les TPE de l’artisanat où elles représentent 34,8 % des salariés, mais sont majoritaires dans les autres TPE avec une part s’élevant à 56,8 %.

Sans titre png14

Le recours aux contrats courts se stabilise en 2016
La part de salariés des TPE en contrat à durée déterminée est stable par rapport à 2015 (13,1 % contre 13,2 %), après une légère baisse (0,6 point) entre fin 2014 et fin 2015.

Le recours au CDD est plus répandu dans les TPE que dans les entreprises de taille plus importante. À titre de comparaison, dans les entreprises de 10 à 19 salariés, 9,5 % des salariés sont en CDD au 31 décembre 2016 [1]. Fin 2016, 24,2 % des TPE, soit près de 260000 entreprises,emploient des salariés en CDD.


Les femmes sont moins exposées aux contrats courts avec une part de CDD de 12,5 % contre 13,6 % pour les hommes. Toutefois hors apprentissage elles le sont légèrement plus, avec une part de CDD de 9,2 % contre 8,6 % pour les hommes.


La part de salariés en CDD est un peu plus importante dans l’industrie que dans la construction et
le tertiaire. Dans ce dernier secteur, elle est la plus faible dans les « activités financières et d’assurance» (5,3 % des salariés de ce secteur sont en CDD). Elle est la plus élevée dans le secteur des « arts, spectacles ou autres activités de service » où 21,0 % des salariés sont concernés.


Au sein des TPE, près de la moitié des salariés en CDD est plus spécifiquement en emploi aidé (alternance ou contrat aidé). Hors emplois aidés, la part de salariés en CDD reste stable à 6,8 % fin 2016 (tableau ci-dessous)). Elle est en légère hausse dans les TPE de la construction et de l’industrie passant de 6,2 % en 2015 à 6,5 % fin 2016.

Sans titre png15

 

Source DARES, l'enquête complète : ► http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/l-emploi-dans-les-tres-petites-entreprises-fin-2016

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.