Réforme du Travail : les six grands chantiers sociaux

Le premier ministre Édouard Philippe dévoile la feuille de route de sa réforme du Code du travail.

Résultat de recherche d'images pour "edouard philippe"

Ce dernier prévoit d’abord l’adoption de mesures « sur la rénovation de notre droit du travail » grâce à des ordonnances qui seront publiées cet été.

"Rénover le modèle social est à la fois indispensable et urgent" a déclaré Edouard Philippe lors de la conférence de presse de présentation des grands axes de la réforme du travail.

Le projet de loi autorisant les ordonnances présenté le 28 juin

Les ordonnances devraient être publiées « à la fin de l’été », c’est-à-dire avant le 21 septembre, elles porteront sur trois thèmes:

  1. la nouvelle articulation de l'accord d'entreprise et de l'accord de branche
  2. la simplification et le renforcement du dialogue économique et social et de ses acteurs 
  3. la sécurisation des relations de travail. 

Réforme de l'assurance chômage

Redonner de immédiatement et visiblement du pouvoir d'achat aux salariés, par la suppression des cotisations salariales sur l'assurance maladie et l'assurance chômage, financée par un transfert sur la cotisation sociale généralisée et effective dès le 1er janvier 2018."

Dès septembre 2017 le gouvernement s'attaquera aux réformes de l'assurance chômage, de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

L'ouverture de l'assurance chômage aux indépendants et démissionnaires sera progressivement mise en oeuvre à compter de l'été 2018, tandis que le plan pour renforcer les dispositifs de formation professionnelle sera opérationnel dès début 2018 et que la refondation de l'apprentissage pour développer massivement l'offre des entreprises en direction des moins de 25 ans et lutter efficacement contre le chômage des jeunes entrera progressivement en vigueur pendant les deux prochaines années.

Sera consacré en 2018, la rénovation du système de retraites. Sur ce dernier thème, le gouvernement compte tout de même toucher rapidement au compte pénibilité.

Il ne s'agira pas de toucher au compte pénibilité, mais de simplifier le dispositif pour les entreprises sans toucher aux droits des salariés.

 

Ajouter un commentaire