Historique des Réglementations Thermiques

Rt 2020

La première RT voit le jour en 1974 suite au premier choc prétolier de 1973.

RT  1974 1974                          La première réglementation thermique date de 1974 (RT 1974), avec application en 1975. Elle fait suite au premier choc pétrolier de 1973 et est instaurée sous l'impulsion de Pierre Mesmer. Première réglementation thermique pour les bâtiments à usage d’habitation. La performance de l’enveloppe est défini par G, le coefficient de déperditions thermiques en W/m3.K Elle ne s'appliquait qu'aux bâtiments neufs d'habitation, imposant une isolation desparois et une régulation des systèmes de chauffage .
RT 1976 Première réglementation thermique pour les bâtiments à usage autres que d’habitation.
RT  1982 Le second choc pétrolier de 1979 va aboutir à la publication de la RT 1982. L’objectif de cette nouvelle réglementation thermique est une réduction de 20% de la consommation d’énergie des bâtiments par rapport à la RT 1974.
Mise en place du coefficient B exprimant les besoins de chauffage annuel en W/K défini dans concernant les équipements et les caractéristiques thermiques des bâtiments d’habitation.
RT 1988 Deuxième réglementation avec des exigences de performances minimales de l’enveloppe et des systèmes mis en place. La RT 1988 est étendue aux bâtiments non résidentiels.Création du coefficient C représentant les consommations de chauffage et d’eau chaude sanitaire. 
RT 2000

Troisième réglementation, la RT2000 voit l’apparition d’une exigence de performance globale du bâtiment mais aussi de confort d’été. Elle est constituée du décret no 2000-1153 du 29 novembre 2000 et de divers arrêtés qui fixent principalement :
 - La consommation d’énergie primaire « Cep » doit être inférieure à une consommation de référence Cepréf » exprimée en kWhEP/an pour laisser toute liberté de conception aux architectes et aux bureaux d’études. Par conséquent la densité du bâtiment n’est pas prise en compte ;
 - La température atteinte en été doit être inférieure à une température de référence.
 - Des performances minimales sont requises pour une série de composants (sécurité).
Cette réglementation prend en compte les consommations de chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage des locaux. 

RT 2005

Cette RT impose une exigence de consommation avec une réductionde 15%. Elle définit des caractéristiques thermiques de références ainsi que des caractéristiques thermiques minimales à respecter. Elle concerne les bâtiments neufs et les extensions dont le permis de construire a été dépose après le 1er septembre 2006 et avant le 31 décembre 2012.
La consommation conventionnelle d’énergie primaire Cep est maintenant exprimée en kWhEP/(m².an) permettant de comparer les bâtiments entre eux. 

2007-2008 La RT existant est mise en application le 1er septembre 2007 pour la RT « Élément par Élément » et le1er avril 2008 pour la RT « globale ». Cette réglementation est une adaptation de la RT 2005 à la rénovation, par conséquent elle contient le même type d’exigence.
RT 2012

La RT 2012 est mise en application le 28 octobre 2011 et concerne les bureaux ou enseignement, les établissements d'accueil de la petite enfance et les habitations construites en zone ANRU. (zones de revitalisations urbaines appelées "Zones ANRU". Dans le périmètre de ces zones, les acquéreurs de leur résidence principale peuvent obtenir une TVA à taux réduit 5,5% sur le prix d’acquisition.)
Courant 2012 elle s'étend aux autres bâtiments tertiaires. Au 1er janvier 2013 son champ d'application s'étendra à toutes les habitations.
Elle impose :
 - une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti : Bbio. Il exprimé en points et il permet d’apprécier par rapport aux besoins de chauffage, de refroidissement et de consommations d’éclairage artificiel,
 - une exigence de consommation énergétique : Cep. Ce coefficient est exprimé en kWh/m2 d’énergie primaire et représente les consommations d’énergie des 5 postes de consommations de la RT 2000 et 2005.
 - une exigence sur la température maximale atteinte : Tic. Elle est exprimé en °C et c’est la température opérative (correspondant au ressenti de l’occupant) maximale horaire calculée en période d’occupation pour un jour chaud d’été conventionnel, associée à une séquence chaude représentative.

 

En savoir plus sur la RT 2012 ►http://www.haldati.fr/pages/dossiers-pratiques/la-rt-2012.html

RT 2018

La RT 2018/2020 mettra en œuvre des bâtiment à énergie positive (BEPOS) dans l'esprit du Plan Bâtiment Durable, Ces réglementations laisseront une liberté totale de conception tout en limitant la consommation d'énergie. Les bâtiments à énergie positive et les maisons passives produiront plus d’énergie qu'ils n’en consomment.


En savoir plus sur la RT 2018/2020 ►http://www.haldati.fr/pages/dossiers-pratiques/reglementation-thermique-2018-2020.html

 

Fichier: RT zone 2005-2.svg climatique

By RT_2005_zone_climatique.svg : Denys œuvre dérivée: Olivir ( talk ) (RT_2005_zone_climatique.svg)CC BY 3.0, via Wikimedia Commons 

Fichier: BBC 2005 rigueur climatique.svg

 By Denys, via Wikimedia Commons

Zones climatiques de la RT de 2005 et de 2012        Carte des coefficients de rigueur climatique (RT 2005). Les zones climatiques sont les mêmes que la RT 2005.

             

 

Source Wikipédia ►https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9glementation_thermique_(France)

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 12/02/2017