Le grenelle de l'environnement, ce qui change (ou pas)

Ségolène Royal a présenté le budget 2017 du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer qui a été adopté par l’Assemblée nationale. Il s’élève à plus de 35 milliards d’euros, dont plus de 14 milliards consacrés à la transition énergétique.

-Le budget 2017 pour tous et par tous est en hausse de 7 % pour mettre en mouvement les territoires mais aussi les entreprises.

-Ce budget soutient les filières de la croissance verte, avec une augmentation de 1 milliard d’euros des sommes consacrées aux énergies renouvelables.
-Les investissements d’avenir qui soutiennent fortement la transition énergétique dans les entreprises sont poursuivis.
-Les énergéticiens contribuent à la transition énergétique grâce aux certificats d’économie d’énergie, pour environ 1 milliard d’euros par an.
-La mobilité propre est encouragée par le doublement de l’amortissement fiscal pour les véhicules électriques de société, comme par le rapprochement des avantages fiscaux de l’essence et du diesel.
-Pour les citoyens, le crédit d’impôt est maintenu à 30 % ; aujourd’hui, plus d’un million de foyers en bénéficient. Ces dispositifs ont permis la création de 30 000 emplois non délocalisables.
-Le bonus de 10 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique est prolongé, et complété d’un nouveau bonus de 1 000 euros pour les deux-roues électriques, afin d’améliorer la qualité de l’air.

Les chiffres du budget 2017 du ministère de l’Environnement

  • Transition énergétique : 14,1 Mds €
  • Mobilités durables : 9,3 Mds €
  • Régimes sociaux : 4,9 Mds €
  • Eau et biodiversité : 2,9 Mds €
  • Recherche et innovation : 2,4 Mds €
  • Soutien : 0,9 Mds €
  • Prévention des risques : 0,7 Mds €
  • Economie bleue : 0,5 Mds €

​Le secteur de la croissance verte génère un fort potentiel de création d’emplois sur trois ans : 75 000 dans la rénovation des bâtiments, 25 000 dans les énergies renouvelables. Au total les nouvelles filières de la transition énergétique représentent 1 million d’emplois. Pour soutenir ce développement, le budget 2017 prévoit une augmentation de 1 milliard d’euros pour les énergies renouvelables et la poursuite des investissements d’avenir. 60% des investissements verts du troisième programme d’investissement d’avenir (PIA3) sont consacrés à la transition énergétique et écologique. Ils seront financés par des obligations vertes (Green Bonds), que la France sera le premier Etat à émettre.

Source Ministère de l'environnement

Voir aussi La RT 2012 ► http://www.haldati.fr/pages/dossiers-pratiques/la-rt-2012.html

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/06/2017