Dictionnaire du Bâtiment

A

Aggloméré: Elément de maçonnerie préfabriqué constitué d'agrégats et de ciment. Le même mot est employé pour les panneaux de fibres de bois reconstitué.

Agrégat: Assemblage de matériaux entrant dans la composition d'un béton ou d'un mortier.

Allège: Partie du mur située sous une fenêtre.

Ame: Désigne généralement la partie centrale, dans l'épaisseur d'une porte ou d'une cloison : porte à âme pleine, porte à âme alvéolée en carton, cloison toute hauteur à âme alvéolée, etc.

Anodiser: Faire subir à un métal une réaction chimique (oxydation) destinée à en améliorer ses propriétés superficielles.

Anti bélier: C'est un dispositif destiné à amortir l'onde de choc provoquée par la fermeture rapide d'un robinet d'eau.

Appareillage: Façon de disposer des briques ou des pierres.

Apprêt: Couche de peinture ou de papier peint posée sur un mur pour en améliorer l'aspect final.

Arase: Dernier niveau d'un mur qui sert de repère pour bâtir dessus.

Araser: Mettre à niveau une surface, ôter toutes saillies ou irrégularités. Par extension, lorsque l'on parle d'un pignon arasé, il s'agit d'un pignon dont aucun élément de toiture ne dépasse.

Arbalétrier: Pièce de bois de charpente, placée obliquement et supportant les pannes.

Ardoise: Pierre tendre et feuilletée, d'un gris bleuâtre, inaltérable à l'air, imperméable et qui sert principalement à la couverture des maisons. L'ardoise convient aux toits dont la pente est au minimum 20% et peut aller jusqu'à la verticale. C'est un des matériaux de toiture parmi les plus résistants (inattaquable par les fumées acides, l'air marin), incombustible, parfaitement imperméable et non gélive. De plus, ce n'est pas un matériau très lourd : 30 à 60 kg par mètre carré. Ardoise gironnée : ardoise taillée en forme de trapèze afin de s'adapter aux toits de forme circulaire.

Assainissement: Réseaux de collecte des eaux usées et pluviales.

Autoporteur: Se dit d'une structure qui assure par elle-même sa propre stabilité sans liens à d'autres ouvrages.

Auvent: Petit toit à un seul rampant (inclinaison d'un seul tenant), que l'on trouve souvent au-dessus des portes.

Avaloir: Voir cheminée.

B

Baie: Toute ouverture, ouverte ou fermée par une fenêtre. On parle de baie libre quand l'ouverture ne possède pas de fenêtre.

Baie: Toute ouverture, ouverte ou fermée par une fenêtre. On parle de baie libre quand l'ouverture ne possède pas de fenêtre.

Banche: (Béton banché) voir : murs banchés

Bardeau: Petite planche de bois qui sert à recouvrir les toits ou les murs exposés aux pluies. On parle de bardeau bitumeux, shingle, lorsque ce bardeau devient un matériau composite qui peut prendre différentes couleurs et notamment imiter la tuile ou l'ardoise. Les bardeaux bitumeux constituent des couvertures meilleur marché que les matériaux qu'ils imitent et ont une excellente résistance. Ils sont légers, peuvent s'adapter à des pentes de toiture très variables et ont une grande résistance au froid (ils sont d'ailleurs énormément utilisés au Canada). Leur principal défaut est de vieillir de façon peu esthétique.

Bastaing: Grosse pièce de bois,qui a une épaisseur entre 55 et 65 millimètres et une largeur entre 155 et 185 millimètres

Béton banché: Béton coulé dans un coffrage (une banche) qui peut épouser différentes formes.

Béton cellulaire: Béton dont la composition alvéolaire assure une bonne isolation phonique (sa densité est réduite par l'incorporation de produits moussants créant des porosités, ce qui lui confère aussi un pouvoir isolant thermique intéressant).

Blocage: Calage ou remplissage constitué de pierres, moellons et mortier en vrac : revêtement de sol en pierres de blocage.

Boisseau: Conduit de cheminée ou de ventilation préfabriqué.

Boucharde: Rouleau possédant des aspérités ou des dessins que l'on peut passer sur une surface en ciment ou en mortier frais. Le verbe boucharder désigne donc l'opération qui consiste à façonner une surface à l'aide d'une boucharde.

Butoir: Cette petite pièce, habituellement fixée au sol, est destinée à arrêter la porte dans son élan. Elle évite que les poignées ou les boutons de porte ne viennent se ficher dans les murs en les abîmant.

C

Cabochon: Carrelage de petite taille. On place parfois des cabochons pour agrémenter un carrelage.

Calepinage: Appareillage de différents éléments. Désigne par extension le dessin qui permet de réaliser des motifs en carrelage, parquet, etc.

Calorifuge: Matériau d'isolation thermique résistant aux hautes températures.

Chaînage: Ceinture en métal ou en béton armé qui permet d'éviter que les murs ne s'écartent.

Chape flottante: Dalle mince de béton reposant sur un isolant. Excellent pour l'isolation phonique.

Chatière: Petite ouverture en toiture destinée à aérer les combles.

Chauffage basse température: Fonctionne grâce à des tuyaux installés dans le sol (se dit aussi chauffage par le sol).

Chauffe-eau à accumulation: Chauffe-eau muni d'un réservoir (ballon) où l'eau chaude est stockée. Un thermostat se déclenche automatiquement dès que l'eau stockée n'est plus à la température désirée.

Chéneau (gouttière): Conduit longeant le toit destiné à recueillir les eaux de pluies.

Chien-assis:  lucarne de petite dimension propre aux toits à faible pente

Claustra: Cloison ajourée en bois ou en maçonnerie pour créer des zones dans une pièce en laissant passer l'air et la lumière.

Colombage: Structure de bois dont les vides sont remplis de maçonnerie.

Corbeau: Ouvrage en saillie d'un mur qui supporte une poutre.

Corniche: Moulure en dégradé située en haut d'un mur, sous le plafond.

Coupe: Représentation d'un bâtiment suivant un plan vertical. La coupe est dite longitudinale lorsqu'elle est réalisée dans le sens de la longueur et transversale lorsqu'elle est faite dans le sens de la largeur.

Cour anglaise: Courette en contrebas sur laquelle donnent les fenêtres du sous-sol.

Coyau: Pièce de bois biseautée placée sur un chevron afin de réduire la pente d'une toiture.

Croupe: Avancée de toiture à pans coupés.

D

Dalle flottante: Dalle reposant sur un isolant.

Dalle sur plot: Plaque de pierre, de béton ou autre matériau, épaisse et rectangulaire ou carrée, posée sur plot et destinée à protéger les étanchéités des terrasses accessibles.

Dauphin: Extrémité recourbée d'un tuyau de descente d'eau pluviale.

Débattement: Rayon d'ouverture d'une porte.

Décaissement: Angle formé par un conduit de cheminée pour éviter une poutre ou tout autre ouvrage. Un conduit ne doit pas comporter plus d'un dévoiement. L'angle du dévoiement ne doit pas dépasser 30°.

Dévoiement: Angle que forme un conduit de cheminée pour éviter un élément de la construction (poutre...). On ne fait jamais plus d'un dévoiement par conduit.

Disjoncteur différentiel: Disjoncteur permettant de couper le courant quand une partie de celui-ci s'écoule accidentellement vers la terre.

Domotique: Installations qui permettent de commander à distance certaines installations (commande du chauffage par téléphone, etc.).

Dormant: Partie de la fenêtre qui reçoit les éléments mobiles.

Doublage: Revêtement posé contre une paroi pour renforcer l'isolation thermique.

Drain: Dispositif enterré destiné à capter les eaux souterraines.

E

Echappée: Dans un escalier, hauteur au-dessus des marches. Dans un garage ou une cour, surface nécessaire à la manoeuvre des véhicules.

Egrener: Elimination par ponçage des aspérités d'une paroi de plâtre. Embrasure : Ouverture dans un mur.

Embrasure: Ouverture dans un mur.

Encorbellement: Construction en saillie en dehors du plan d'un mur.

Entrait: Pièce de bois de charpente placée horizontalement qui maintient l'écartement des arbalétriers.

Epi de faîtage: Décoration en fer forgé, terre cuite ou autre placée à l'extrémité d'un faîtage.

Etanchéité: On trouve des descriptifs d'étanchéité dans les constructions d'immeubles avec terrasse. Généralement, ce sont des complexes bicouches ou multicouches (60 à 80 millimètres), composés de feuilles d'aluminium, d'asphalte, de pare-vapeur et d'isolation thermique et posés sur la dalle de béton de toiture. Selon que la terrasse est accessible ou non, on protège cette étanchéité par des "dalles sur plot" (voir ce mot) ou du gravier.

F

Faîtage: Partie supérieure de la toiture.

Faux jour: Ouverture pratiquée dans un mur intérieur pour qu'une pièce aveugle soit éclairée.

Ferme: Assemblage en bois ou métallique formant la structure principale d'une charpente.

Flocage: Projection d'un mélange de textile et de colle sur une paroi pour renforcer l'isolation thermique et phonique.

Foisonnement: Augmentation du volume de la terre ou d'un autre matériau lorsqu'on les travaille.

Fondations: Conçues en fonction de la nature du sol. Peu profondes sur de bons sols (roche, matériau sec...), sur pieux sur les sols humides et les remblais.

Fouille: Trou, excavation creusé dans le sol pour fonder ou construire différents ouvrages.

Fourreau: Tube entourant des fils ou un autre tube pour les protéger.

G

Gargouille: Canalisation horizontale de rejet des eaux de pluie.

Gélif: Se dit d'un matériau sensible au gel.

Génoise: Corniche en tuiles destinée à éloigner les eaux de pluie de la façade.

Gloriette: Petite construction généralement en treillage de fer forgé formant un abri de jardin.

Groom: Appareil permettant la fermeture automatique des portes.

Gueule-de-loup: Se dit d'une fenêtre quand celle-ci se ferme par emboîtement d'un vantail dans une gorge située dans le battant opposé (fermeture à la française).

H I J

Hérisson: Blocs de matériaux posés à même le sol sous le radier de fondation qui assurent une première protection contre l'humidité.

Heurtoir: Lourde pièce souvent ouvragée servant à frapper à la porte.

Hors d'air: Se dit d'une construction dont la couverture, les portes et les fenêtres sont posées.

Hors d'eau: Se dit d'une construction dont la toiture est posée.

Hors oeuvre: Mesure de la surface à partir de l'extérieur des murs.

Hourdis: Elément préfabriqué que l'on place entre les solives d'un plancher, ce qui permet le remplissage et la sous-face de ce plancher.

Huisserie: Menuiserie enchâssée dans un mur représentant le bâti ou le châssis d'une baie. Par extension, portes et fenêtres.

Hydrofuge: Qui préserve de l'eau et de l'humidité.

Ignifugé: Matériau résistant au feu.

Imposte: Partie fixe ou mobile au-dessus d'une porte ou d'une fenêtre.

Impression (couche d'): Première couche diluée de peinture appliquée sur un matériau.

Isolation phonique: Mesurée par un indice alpha. Plus il est élevé, meilleure est l'isolation.

Isolation thermique: Calculée selon trois coefficients. Le coefficient K mesure le pouvoir isolant d'une paroi. Plus il est faible, plus l'isolation est performante. Le coefficient G détermine la quantité d'énergie à fournir pour compenser les déperditions thermiques lorsque la différence entre la température intérieure et extérieure varie de 1°C. Le coefficient R, mesure la faculté d'une paroi à perdre ou gagner des calories. Plus il est élevé, meilleures sont les performances.

Jambage: Partie d'un mur servant de poteau généralement placé entre deux ouvertures.

Joue: Face latérale d'un élément.

Jour de souffrance: Fenêtre qui doit rester fermée pour des raisons légales (distance avec la propriété voisine, etc.).

L M N O

Lambourde: Longue pièce de bois destinée à la fabrication des planchers.

Lamellé collé: Ensemble de couches de bois collées entre elles.

Lanterneau: Surélévation de combles permettant d'éclairer ou de ventiler.

Larmier: Cannelure en demi-cercle, située en sous-face d'un rebord de fenêtre ou de porte-fenêtre et destinée à stopper l'écoulement de l'eau sous la sous-face.

Lauze: Pierre plate destinée à la couverture.

Limon: Pièce de bois ou de métal qui supporte les marches d'un escalier.

Listel: Carrelage de forme allongée utilisé en frise pour son aspect décoratif.

Loggia: Balcon couvert et en retrait par rapport à la façade.

Marquise: Petit auvent situé au-dessus d'une porte.

Meneau: Montant ou traverse divisant une ouverture.

Micro-poreux: Tout ce qui est imperméable à l'eau mais perméable à l'air.

Mitron: Pièce en poterie, souvent circulaire, terminant le conduit d'une cheminée. Le mitron est ouvert en partie haute.

Mouchetis: Enduit de mortier, de plâtre, etc.., de fini granuleux.

Mulot: Petite brique réfractaire utilisée dans la construction des foyers.

Noix: Gorge en demi-cercle, dans le battant d'une fenêtre, recevant la partie arrondie du battant opposé.

Noue: Angle rentrant formé par les deux pentes d'une couverture.

Nu: Surface d'un mur servant de repère pour mesurer les saillies ou les retraits.

Opus incertum: Éléments de pierres, carrelages, ardoises, etc., posés de façon irrégulière.

Outeau: Voir : lucarne

P Q R

P.V.C: Polychlorure de vinyle. C'est un matériau très utilisé en construction, car il possède de nombreuses qualités : résiste à la corrosion, isolant thermique et phonique, léger. Est essentiellement utilisé pour les canalisations (écoulements, eaux usées, gouttières...) et les profilés des fenêtres.

Panne: Pièce de bois horizontale qui sert à soutenir les chevrons dans une charpente.

Parclose: Petite baguette servant d'encadrement à une vitre non mastiquée.

Pare-vapeur: Membrane ou feuille insérée dans un complexe multicouches qui stoppe le déplacement de la vapeur d'eau.

Parement: Revêtement décoratif (parement de pierre, de briques...).

Parpaing: Bloc de béton utilisé pour construire les parois, notamment les murs de refend.

Passivation: Traitement anticorrosion d'un métal.

Patio: Cour intérieure d'une maison.

Périmètre de sécurité: Volume autour d'un sanitaire dans lequel on ne peut installer des prises électriques autres que des prises spéciales.

Pieuvre: Ensemble de fils électriques qui part du centre d'une dalle et qui va vers les interrupteurs (d'où le nom...).

Plafond flottant: Plafond indépendant de l'ossature, posé sur un isolant.

Plan de masse: Plan montrant l'ensemble de la construction "vue du dessus".

Pont thermique: Rupture de continuité dans l'étanchéité d'un mur, d'un châssis de fenêtre...

Queue de vache: C'est ainsi que l'on nomme une avancée de toiture.

Radier: Elément de fondation fait d'une dalle en béton armé.

Ragréage: Rendre une surface le plus lisse possible.

Rechampir: Raccorder deux couches de peinture de tons différents.

Robinet mélangeur: Sur un sanitaire, deux robinets possédant chacun leurs ouvertures mais un seul bec dans lequel le mélange de la température va s'effectuer.

Robinet mitigeur: Un seul robinet règle le débit et le mélange de l'eau chaude et froide.

S T V W X Y Z

Second œuvre: Tout ce qui ne constitue pas la structure porteuse de la maison.

Semelle filante: Partie basse des fondations qui supportent les murs.

Solin: Raccord de mortier exécuté en toiture autour des souches de cheminée, sur les angles de rupture entre pente et autour de tout angle fait par une ouverture traversant la toiture.

Solive: Pièce de bois placée sur les poutres et supportant le plancher.

Soubassement: Sert de support à la construction et prend appui sur les fondations.

Sous-oeuvre: Ensemble des travaux portant sur les fondations.

Soutènement (Mur de): Construction destinée à résister à la pousser des terres.

Superstructure: Ensemble des constructions situées au-dessus du niveau du sol. Au contraire, l'ensemble des constructions enterrées se nomment l'infrastructure.

Surface habitable: Surface de plancher calculée après déduction des murs, cloisons, escaliers, gaines et annexes (balcons, caves...), ainsi que les zones d'habitation dont la hauteur est inférieur à 1,80 m.

Surface hors oeuvre brute (SHOB): Total de la surface de plancher, murs extérieurs inclus.

Surface hors oeuvre nette (SHON): Totalité des surfaces de plancher déduction faite de ce qui n'est pas aménageable.

Tableau: Épaisseur d'un mur dans l'ouverture d'une fenêtre en façade.

Taloché: Se dit d'un revêtement étendu avec une planche munie d'un manche, la taloche.

Tête de bergère: Fixation servant à bloquer les volets.

Trémie: Ouverture dans un plancher faite pour laisser passer l'escalier.

Trumeau: Partie d'un mur comprise entre deux ouvertures.

Ventilation mécanique contrôlée: Les initiés disent "VMC". Ce qui signifie qu'une ou plusieurs pièces 'le plus souvent les pièces humides : salles de bains, wc, ou cuisine) sont équipées d'un système d'aération permettant d'assurer un débit constant de renouvellement de l'air et de réduire le taux d'humidité.

Vide sanitaire: Vide ménagé entre le sol et la dalle de rez-de-chaussée d'une hauteur minimale de 20 cm.

Voligeage: Ensemble des voliges (lattes de bois) sur lesquelles on fixe la couverture d'un toit (tuiles, ardoises...).

Volume de protection: Voir : périmètre de sécurité.

Volume enveloppe: Sur une hauteur de 2,25 mètres au-dessus d'une douche ou d'une baignoire, surface sur laquelle on ne peut installer aucun équipement électrique, quel qu'il soit.

Voussure: Se dit d'un élément courbe qui surmonte une fenêtre ou une porte.

Xylophage: Insecte qui se nourrit de bois.

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 08/04/2016