Comprendre l'étanchéité à l'air

L’étanchéité à l’air d’un bâtiment
L’étanchéité à l’air est la capacité d’un bâtiment à ne pas laisser passer d’air parasite de l'extérieur vers l'intérieur et d'éviter des pertes de l'intérieur vers l'extérieur du bâtiment.

Dpe energetique

Pourquoi traiter l’étanchéité à l’air du bâtiment ?

Les défauts d’étanchéité à l’air sont la principale matière à maîtriser dans une maison à très faibles besoins en énergie et basse consommation.
C’est l’amélioration de l’étanchéité à l’air du bâti qui fait économiser de l'énergie.

Ce qu’apporte dans un bâtiment une bonne étanchéité à l’air

 Une qualité de l’air intérieur
 Un confort thermique et acoustique
 Une facture énergétique réduite
 Une conservation du bâtiment

Air fuit 1

Un bâtiment est soumis aux effets du vent de façon plus ou moins importante. L'enveloppe et son étanchéité au vent vont donc être essentielles pour éviter que sous la pression du vent, l’air s’infiltre par les défauts de construction. C’est ce qu’on appelle l’étanchéité à l’air.
Lorsqu’un bâtiment n’est pas étanche à l’air, l’air parasite infiltré gêne le bon fonctionnement de la ventilation. Il peut représenter 30 % de l’air neuf transitant dans le logement et de ce fait des dépenses énergétiques.
Il en découle de l’inconfort (courants d’air, parois froides, fluctuations des températures), une augmentation des besoins de chauffage de l’ordre de 10% à 25%
en fonction des systèmes de ventilation et une dégradation de la performance thermique générale.
Une enveloppe non étanche à l’air représente jusqu’à 8kWhep/m2 /an(8 kilo watt heure d’énergie primaire par mètre carré et par an) de surconsommation d’une maison.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 11/02/2017