Ouvriers qualifiés second-oeuvre 1982-2014

- Les ouvriers qualifiés du second œuvre du bâtiment sont plombiers, menuisiers, électriciens ou encore peintres en bâtiment. Ils exercent principalement dans la construction neuve ou dans la rénovation. Les effectifs ont globalement peu progressé en trente ans. En 2012-2014, 530 000 personnes exercent ces métiers. Ils représentent entre 1 % et 3 % de l’emploi dans l’ensemble des régions de France métropolitaine.

- Ces métiers sont quasi exclusivement masculins (97 %). La part des jeunes de moins de 30 ans a diminué en trente ans, passant de 30 % à 19 %. Celle des personnes âgées de 50 ans ou plus a quant à elle progressé, passant de 17 % à 26 %. Le niveau de diplôme s’est globalement élevé au cours des trente dernières années. La part des ouvriers qui ne détiennent pas de diplôme supérieur au CEP ou au brevet des collèges a fortement reculé, passant de 44 % à 20 %. Désormais, 25 % de ces ouvriers qualifiés sont au moins diplômés du bac ou d’un brevet professionnel, contre 4 % au début des années 1980. Parmi les jeunes de moins de 30 ans, cette part atteint même 36 %.

- La part des ouvriers qualifiés du second œuvre qui exercent en tant qu’indépendants a quelque peu augmenté au cours des dernières années, et s’établit à 44 % en 2012-2014. Un peu moins d’un poste sur deux est en contrat ou emploi à durée indéterminée. L’apprentissage et le recours à l’intérim se sont développés, mais moins que pour les ouvriers non qualifiés du second œuvre. L’ancienneté dans l’emploi a globalement diminué puisque 55 % de ces ouvriers compte au moins cinq ans d’ancienneté, contre encore 64 % il y a trente ans. Les deux tiers des salariés qui exercent à temps plein perçoivent un salaire net mensuel supérieur à 1 500 €.

- En 2014, le nombre de demandeurs d‘emploi à la recherche d’un poste d’ouvrier qualifié du second œuvre du bâtiment est
relativement élevé par rapport au nombre de personnes qui exercent ce métier. Ces demandeurs d’emploi sont relativement
jeunes, un tiers d’entre eux ayant moins de 30 ans. 61 % des demandeurs d’emploi à la recherche de ce métier détiennent un
diplôme d’un niveau au moins égal au CAP, BEP. Parmi les offres d’emploi collectées par Pôle emploi, plus d’une offre sur deux
(55 %) porte sur un contrat de plus de six mois. 

Emploi des ouvriers qualifiés du second-oeuvre
-------------------------------------------------------------- Effectifs moyen Répartion moyenne en %
2003-2005       2012-2014            2012-2014

Plombiers-Chauffagistes                                                          115 000            122 000                               23

Menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l''isolation         123 000            106 000                               20

Electriciens du bâtiment                                                          127 000            135 000                               25

Ouvriers qualifiés de la peinture et de la finition                     160 000            167 000                               32

Ouvriers qualifiés du second-oeuvre                                      525 000            530 000                           

 

Diagramme fini Diagramme2

Part des ouvriers qualifiés du second-oeuvre dans l'emploi régional

Carte vierge regions

L'enquête complète sur DARES►http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/b4z.pdf

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 21/06/2016