Le bâtiment intelligent, clé de la transition énergétique

Le bâtiment intelligent ou «smart building» permet de gérer le stockage et la répartition de l’énergie. 

Face à l’urgence climatique, la COP21 vient de rappeler la nécessité absolue de s’engager plus avant dans une transition depuis les énergies fossiles vers les énergies renouvelables.

Le laboratoire Génie électrique de Grenoble (CNRS/UJF/Grenoble INP), est un pôle d'innovation de dimension mondiale sur l'énergie et les ressources renouvelables créé en 2012 .

Le G2ELab s’est lancé, il y a peu, dans le développement et l’expérimentation d’un bâtiment intelligent (ou smart building) à Grenoble. 

Green er grenoble

Bâtiment GreEn-ER rue des Martyrs à Grenoble, abritant l’école nationale supérieure de l’énergie, l’eau et l’environnement, ainsi que le G2E lab (Grenoble Electrical Engineering).GFDL-CC‑BY‑SA‑3.0©Architecte du bâtiment:Groupe-6, Bruno Hallé

Le bâtiment mis en service à la rentrée 2015 est une concrétisation du premier partenariat public privé faisant partie des investissements du Plan Campus de rénovation des universités et signé le 20 juillet 2012.

L'édifice en lui-même devra être exemplaire sur le plan de la consommation d'énergie, et doit afficher une consommation d'énergie 35 % en dessous des exigences de la réglementation thermique 2012.

Source wikipédia

Un important travail sur l’isolation de l’enveloppe de la structure permet  de réduire les consommations énergétiques liées au système de chauffage et de climatisation. La consommation due à l’éclairage est aussi réduite par l’utilisation de la lumière naturelle avec deux puits de lumières encadrant l’Agora. 

© Grenoble INP

Pour en savoir plus►http://ense3.grenoble-inp.fr/l-ecole/un-nouveau-batiment-innovant-627659.kjsp

 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/02/2016